* Connexion  * FAQ    * Rechercher   * Membres



Nom d’utilisateur:
Mot de passe:

Remember





Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 15 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Coup de gueule / Débat: La fac.
Nouveau messagePublié: 24 Avr 2015, 16:16 
Hors-ligne
VIP
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 02 Juin 2012, 20:03
Messages: 7409
Localisation: In my dream x)
Âge: 22
Tif-sunday => Effectivement nos expériences se ressemblent ! Sache que tout ce que tu as dit m'a ému. J'en ai eu les larmes aux yeux. Moi qui, des mois après avoir arrêté la fac j'ai encore du mal à relever la tête, et je vois que tu étais vraiment au départ dans la même situation que moi. Sauf que toi, tu as su rester forte et prendre le taureau par les cornes. Franchement, bravo !
Tu es à la Sorbonne mère, ou une fac appartenant à la Sorbonne mais excentrée ? J'étais dans une fac qui appartenait à la Sorbonne, c'est pour ça que je te demande ça :)
En tout cas, je suis contente pour toi que tu ais pu relever la tête et ne pas t'enfoncer comme moi j'ai fait. Maintenant tu as la motivation de ce que tu vas faire l'année prochaine, tu sais ce que tu as envie de faire et c'est très important. En espérant que pour toutes les deux, l'année prochaine sera mieux :mrgreen:

Nana => Effectivement, les logements à Paris c'est galère. La j'en cherche un en banlieue pour l'année prochaine pour justement éviter les 2 heures de transports en commun (car je suis une trouillarde des métros >.<) et je sens que je vais galérer. J'espère que tu vas trouver une solution car c'est clair que les 2 heures de transports en commun c'est carrément démotivant et fatigant !


Cassidy => Oui j'imagine aussi que le passage BTS "feu de bois" comme tu dis à la fac en ville a du être bien louuurd a gérer. Justement moi maintenant je m'oriente vers un DUT ou BTS pour retrouver l'esprit classe, l'esprit du groupe.
Maintenant que fais tu ? Tu vas reprendre tes études ? Si tu préfères, tu peux me répondre par MP !

------
Je veux te retrouver mon coeur... Que dire ? Je veux tes lèvres, tes mains, ton corps, ta voix, ton odeur, ton souffle, tes câlins, tes bisous, tes paroles qui me rassurent... Mon conte de fée dure et perdure, et il n'est pas près de s'arrêter. Je t'aime tellement

[T&N] plus d'1 an et 9 mois de bonheur ...


Haut
  Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: Coup de gueule / Débat: La fac.
Nouveau messagePublié: 27 Avr 2015, 00:57 
Hors-ligne
Mini Starlette
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 11 Juin 2012, 03:05
Messages: 281
Âge: 20
Nono :) a écrit:
Tif-sunday => Effectivement nos expériences se ressemblent ! Sache que tout ce que tu as dit m'a ému. J'en ai eu les larmes aux yeux. Moi qui, des mois après avoir arrêté la fac j'ai encore du mal à relever la tête, et je vois que tu étais vraiment au départ dans la même situation que moi. Sauf que toi, tu as su rester forte et prendre le taureau par les cornes. Franchement, bravo !
Tu es à la Sorbonne mère, ou une fac appartenant à la Sorbonne mais excentrée ? J'étais dans une fac qui appartenait à la Sorbonne, c'est pour ça que je te demande ça :)
En tout cas, je suis contente pour toi que tu ais pu relever la tête et ne pas t'enfoncer comme moi j'ai fait. Maintenant tu as la motivation de ce que tu vas faire l'année prochaine, tu sais ce que tu as envie de faire et c'est très important. En espérant que pour toutes les deux, l'année prochaine sera mieux :mrgreen:


Oh mais non fallait pas pleurer :( Si je suis restée "forte" c'est surtout grâce (ou à cause ?) de ma famille, mon boulot et de la bourse, c'est surtout ça qui me motive, l'argent, je trouve ça triste à dire :roll: , mais ça n'a pas été facile tous les jours. Je peux te dire que je comptais les semaines, je les barrais dans mon agenda :lol: Mais j'avoue que le plus dur là ça va être de passer les examens, je n'ai rien fait du tout, c'est à la fin du mois de mai. Je culpabilise de ne rien faire, après j'aurais un "mauvais" dossier, mais je peux pas bosser, j'aime pas, c'est comme se forcer à manger des épinards :lol:
Je suis à la Sorbonne excentrée, en première année on n'a pas accès à la Sorbonne mère (même si grâce aux travaux dans mon établissement je vais passer les examens dans la grande Sorbonne), je suis à Paris IV, t'étais à laquelle toi ? ^^
Merci, mais il ne faut pas que tu t’apitoie sur ton sort. Tu peux très bien y arriver, tu peux relever la tête, tu peux trouver ce que tu veux faire, il suffit de ne pas lâcher. Je connais ce sentiment où tu ne te sens pas bien avec toi même mais que personne ne peut t'aider, il faut que tu aies le courage de t'aider toi même, et le courage tu l'as, j'en suis certaine ^^ Au final, j'ai trouvé ce que je voulais faire plus tard en regardant ce que j'aimais faire dans la vie de tous les jours, alors regarde ce que tu aimes faire et cherche les métiers ayant un rapport avec, ou alors un cursus, une école etc ...
Et aussi, ce n'est pas parce que tu n'as pas "réussi" à la fac que ça change quelque chose à ta valeur, que tu es nulle ou quoi, il ne faut pas douter de soi lorsque des choses comme ça arrive, même si c'est dur dis comme ça, mais il faut se faire confiance et ne pas se juger ^^
J'espère également que l'année prochaine sera une meilleure année pour nous ! :mrgreen: Mais plusieurs personnes de mon entourage, des gens dans ma classe du lycée passent par là aussi, on n'est pas les seules et on sera surement pas les dernières :lol:


Haut
  Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: Coup de gueule / Débat: La fac.
Nouveau messagePublié: 28 Avr 2015, 16:15 
Hors-ligne
VIP
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 18 Déc 2014, 01:16
Messages: 702
Nono :) a écrit:
Cassidy => Oui j'imagine aussi que le passage BTS "feu de bois" comme tu dis à la fac en ville a du être bien louuurd a gérer. Justement moi maintenant je m'oriente vers un DUT ou BTS pour retrouver l'esprit classe, l'esprit du groupe.
Maintenant que fais tu ? Tu vas reprendre tes études ? Si tu préfères, tu peux me répondre par MP !


Après le BTS j'ai travaillé 1 an comme animatrice pour enfant et depuis la rentrée scolaire je fais une licence professionnelle, c'est un peu "la suite logique" du BTS. Ca donne un bac +3 mais en gardant les avantages de l'esprit classe dont tu parlais, et par contre avec un stage obligatoire.

Le seul problème de ce genre de licence c'est qu'il ne faut pas se tromper, car c'est sencé être une filière professionalisante, donc pour ceux qui ne veulent pas poursuivre en master... Et si tu changes d'avis entre temps, les masters pros sont très peu nombreux en France, et les master classiques t'acceptent rarement (vu qu'il prennent en priorité ceux qui ont fait leur cursus avant et c'est normal).

C'est faisable, j'ai 2 amies qui y sont arrivées, mais c'est plus dur.


Haut
  Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: Coup de gueule / Débat: La fac.
Nouveau messagePublié: 07 Mai 2015, 03:02 
Hors-ligne
VIP
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 06 Jan 2013, 23:35
Messages: 6628
Âge: 23
Je crois que je l'ai assez clamé, mais oui comme toi j'ai détesté la fac, et ça a été probablement la pire année de ma vie, car j'ai quand même tenu jusqu'à la fin. Mais le BTS c'est pas mieux. Je crois qu'en fait je suis tout simplement pas faite pour les cours :roll: Je suis une très bonne élève, mais je déteste quand même aller en cours.

------
______________________Une nouvelle vie :)


Haut
  Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: Coup de gueule / Débat: La fac.
Nouveau messagePublié: 18 Mai 2015, 16:32 
Hors-ligne
Mini Starlette
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 18 Mai 2015, 14:38
Messages: 111
Localisation: Bordeaux
Âge: 22
Je viens de finir ma L1 alors je viens vous partager mon expérience.
On m'avait souvent dit qu'à la fac, on a du temps pour soi, que la fac c'est facile, qu'on fout rien. Oui, bon il va falloir revoir le jugement.

J'ai eu de nombreux moments de doutes. J'ai failli me réorienter en DUT (je me suis même inscrite sur APB mais j'ai pas poursuivi les demandes).
Pour ma part, à ma fac les TD sont obligatoires. Au bout de 3 absences injustifiées, on a 0. C'est pas plus mal d'ailleurs. Certains chargés de TD sont plus laxistes que les autres. J'ai eu des chargés de TD qui ramassaient les TD toutes les semaines pour tout le monde, d'autres qui en ramassaient aléatoirement et d'autres qui ne les ramassaient pas. Par contre dans tous les TD que j'ai eu cette année, chaque chargé de TD faisait un ou deux contrôles au cours du semestre.
Les CM ne sont pas obligatoires. On était plus de 700 cette année dans ma filière, donc on nous a départagé en deux séries. Au début, les amphis étaient blindés, il fallait arriver 30 minutes avant pour espérer trouver une place. Puis ça s'est vidé au fur et à mesure.

Pour ma part, je n'ai rien lâché, j'ai assisté à tous les TD et CM sans en louper aucun (sauf le cour du vendredi de 17h30 à 19h30 qui m'obligeait à rentrer chez mes parents le samedi matin : hors de question de prendre la voiture de nuit, avec verglas, fatigue et tout !).
Bref, j'ai toujours été sérieuse. Et j'ai mis les bouchées doubles (triples, quadruples, quintuples) quand je suis arrivée à la fac. Je me suis vite sentie débordée. Les cours s'enchaînaient, les TD aussi. Pour les TD de droit je passe environ entre 6 et 8h par semaine. Pour les TD d'économie j'y passe entre 2 et 4 heures.. Et mine de rien ça prend du temps.
Je me suis mise une pression de dingue. Il m'est arrivé de pleurer. Plusieurs fois. Alors que je ne suis pas une fille qui pleure habituellement. J'ai cru que je n'y arriverai jamais. Je suis arrivée aux vacances de Noel en n'ayant pas appris mes cours. J'avais seulement eu le temps de faire mes fiches, et encore.. Ayant mes TD en début de semaine et les CM les jours suivants, je faisais mes TD le week-end et j'essayais de clore mes fiches le soir même des CM. Mais honnêtement, il faut tenir le rythme.

Je me suis remise en question. Comme je l'ai dis j'ai failli me réorienter en D.U.T, avant d'avoir mes résultats du premier semestre. 16 de moyenne ! Incroyable mais vrai. Cela tient de mon caractère. Acharnée je suis. J'ai passé mes vacances à bosser pendant 8 ou 9h par jour. Pendant la première semaine j'ai appris une matière par jour et pendant la deuxième semaine j'ai révisé une semaine par jour. J'ai aussi également beaucoup fourni pendant la semaine de partiels. Et j'ai réussi. Je n'y croyais pas mais j'ai réussi. J'ai frôlé la dépression. Je suis du genre à me mettre la pression et quand je suis débordée j'ai l'impression que je n'arriverai jamais à tout boucler dans les temps. J'ai été soutenu. Non pas par ma famille (ma soeur fait une fac de Pharmacie et selon ma maman c'est beaucoup plus dur que moi !!!). Enfin bref, si je n'avais pas eu mon copain, j'aurais fini en dépression. Il m'a forcé à sortir, m'aérer l'esprit. Il m'a soutenu aussi. Il ne m'a jamais engueulé quand je préférais rester réviser chez moi avant les partiels. Pendant la période des partiels, il est là, il me dit qu'il croit en moi. Et je lui dois cette réussite.

En ce second semestre, j'ai essayé de mieux m'organiser mais finalement j'ai bien vu que ce n'était pas possible. Je tiens à garder une vie. Je vois mon copain plusieurs fois par semaine. Et ça me fait du bien au moral donc tant pis. Avant les partiels, je n'ai eu qu'une semaine de révision.. Et là, j'y suis allée en mode guerrière et j'ai travaillé travaillé travaillé pendant cette semaine. Je n'ai pas encore les résultats mais je pense que j'ai la moyenne partout ! J'aurais moins qu'au 1er semestre car ce semestre est plus compliqué (les matières sont plus portées sur les maths et le droit constitutionnel est plus compliqué que le droit civil).. Mais je sais que j'aurais mon année sans rattrapage.

Pour le côté solitaire de la fac, je suis d'accord. J'ai rencontré deux filles à la rentrée et j'ai passé mon premier semestre avec elles. Une a abandonné suite au premier semestre (elle était loin d'avoir la moyenne) et l'autre a poursuivi mais a arrêté d'aller en cours (elle n'a pas eu son premier semestre non plus). Je me suis donc retrouvée solo au second semestre. Mon groupe de TD a changé alors que je venais juste de m'être intégrée à celui que j'avais au premier semestre. Je me suis retrouvée dans un groupe où je ne connaissais personne. J'ai fini par me rapprocher d'une fille qui est devenue une amie. Elle n'a pas eu non plus son premier semestre et je ne pense pas qu'elle m'accompagne l'année prochaine.. Elle va devoir aller au rattrapage malheureusement.
Je ne compte plus les heures de cours où j'étais seule, les jours où j'ai dû manger seule dans l'amphi.. Et je déteste ça. Je supporte mal la solitude. Et heureusement pour moi que tout va bien mis à part la fac (pour le niveau social et pression) dans ma vie. Je n'aurais pas supporté non plus sinon.

Pour résumé : trop de pression au moment des partiels (mais je me la mets toute seule !), une pression aussi pour les TD qu'il faut faire et finir à temps et une solitude.
Dans des amphis de 400, c'est pas évident. Je reconnais beaucoup de monde mais je ne leur ai jamais parlé. C'est frustrant, surtout que j'ai toujours été entourée d'une petite bande que ce soit au lycée ou au collège !
Sinon, j'adore ce que j'apprends. C'est ce qui me fait tenir j'imagine. Parce que travailler 8-9h pendant la semaine de révision, il faut le faire et il faut aimer le faire !

J'aurais certainement plus de recul l'année prochaine en L2. On sera moins nombreux et les liens se créeront plus facilement (du moins je l'espère)..


Haut
  Envoyer un message privé  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 15 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher pour:
Sauter vers:  
cron
So-Pretty.fr - Tous droits réservés - 2011
Accès Admin